mercredi 11 mai 2005

Les jeunes et le référendum sur le Web

Il y a deux semaines, j'ai posté un billet Mouton noir contre Miss oui mentionnant le site (Dites-lui OUI) que les jeunes de l'UDF ont créé pour le référendum.
Qu'en est-il des sites des autres mouvements de jeunes?

Le plus étonnant est celui du Mouvement des jeunes socialistes. Rien en page d'accueil sur le référendum. En cherchant bien, grâce au moteur de recherche intégré, on trouve une résolution du bureau national en date du 25 mars 2005 indiquant que le MJS, bien qu'ayant pris position contre le traité constitutionnel, a décidé de participer à la campagne du Parti socialiste pour le OUI. Dans cette résolution, le MJS regrette que la campagne du PS ne comporte aucune réserve sur le traité et lui demande de « tenir compte des inquiétudes et des réserves des partisans d’un non de gauche, notamment socialiste et surtout d’être à l’écoute des nombreux jeunes de notre pays qui, au travers du débat référendaire, expriment leurs doutes sur le cours actuel de la construction européenne ».

Les jeunes Verts ont créé un
site spécifique (apparemment un blog mais sans possibilité de commentaires), listant 21 raisons de dire OUI. C’est assez éclectique et un peu décousu, et va de "le TCE interdit la peine de mort" à "le TCE n’affirme pas les origines chrétiennes de l’Europe », en passant par « le TCE limite la liberté de Microsoft » ou encore « le TCE comporte 123 fois le mot social » (quelle drôle de raison !). « L’énergie nucléaire ne figure pas dans le TCE » n’est, pour les jeunes Verts, que la vingtième raison de voter OUI. Le site en lui même est extrêmement sobre, et pas très riche. On pourra jeter un coup d’œil sur la Souris verte, autre site des Jeunes verts, bien plus flashy et attrayant, qui comprend notamment un forum de discussion.


Avec le
site des Jeunes de l’UMP, qui se sont baptisés Jeunes Populaires (ouah!), pas d’ambiguïté : on est clairement pour le OUI. Mais, en profondeur, le site est surtout consacré à la présentation et aux structures de l’organisation. Pour le référendum, on peut télécharger des tracts et également aller vers ce qui est supposé être un blog – de par son format et style, mais il n’autorise pas les commentaires – plus axé sur la campagne au jour le jour.
A noter la présence de publicités, sous la forme de liens sponsorisés, aussi bien sur le site que sur le « blog ».

Le
site du Front national de la jeunesse est de loin le plus militant, tourné vers l’action davantage que la réflexion. Le site indique comment devenir adhérent ou contacter les responsables départementaux ; il permet de télécharger des tracts, des affiches le journal du FNJ ainsi que quelques vidéos ; il comprend des argumentaires et l’on peut également s’inscrire sur des mail-lists. Enfin, on peut acheter porte-clefs, badges, auto-collants T-shirts, sans oublier le CD du Chœur de la Jeune garde dans la boutique du FNJ (mais pas de paiement en ligne!).
S’il affiche clairement son NON au traité constitutionnel, le site ne semble pas très bien actualisé et ne suit pas la campagne au jour le jour.

Egalement résolument pour le NON, mais pour d’autres raisons, le
site du Mouvement des Jeunes Communistes est d’une extrême sobriété. Très peu de documents, à part des déclarations politiques générales. Pas d'outils militants en ligne. Là encore, le site semble mal actualisé.

Au total, le Web est sous-utilisé par les formations politiques de jeunes. Comme si celles-ci n’avaient pas réalisé que des centaines de milliers de jeunes gens sont quotidiennement en ligne et qu’elles avaient là un fabuleux outil pour entrer avec contact avec eux.
Trois raisons me viennent à l’esprit pour expliquer cette carence:
- le manque de moyens et de militants (mais c’est probablement un facteur très secondaire dans la mesure où un site web est un mode de communication relativement économique) ;
- le contrôle qu’exercent les organisations mères sur leurs mouvements jeunes qui peut être de nature à brider leur créativité ;
- enfin, on peut imaginer que les jeunes militants pensent la communication politique selon les schémas de leurs aînés plus qu’ils ne cherchent à inventer de nouvelles manières de faire de la politique – et le caractère sérieux et parfois même institutionnel de leurs sites Web en témoigne.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je vous suis entièrement sur votre dernier point. Les jeunes ne réalisent pas qu'ils peuvent se détacher du modèle de communication des aînés (souhaitent-ils marquer des bons points pour l'avenir?). Quand on voit ce que certains jeunes "polisés" font avec l'outil internet (depuis maintenant plus de 5 ans!!!)aux Etats-Unis ça fait froid dans le dos. Chaque campus a son/sa responsable Républicain et Démocrate, à qui le parti donne la plus grande des libertés comme recruter des bénévoles locaux (par internet entre autre), établir une stratégie personalisée- ex: une responsable démocrate pour l'éléction de 2000 qui a fait circuler dans le campus comme principale info que le nouveau Président pourrait élir jusqu'à 4 nouveaux Juges à la Cour Suprême défavorables à l'avortement (grande préoccupation chez les jeunes universitaires).

Je vous fait également remarquer qu'il est possible de laisser des commentaires sur le site des jeunes verts.

Bonne continuation

Anonyme a dit…

J’ai hésité entre Bové/filoche et vous. Je suis de la Gaule d’en bas. Disons CGT.

1) Bové m’a dégouté quand il est allé flaté les racquetteurs, extirpeurs de sacs et de cartes bleux, destructeurs de biens publics en mars 2007. De plus fallait pas se mêller de la guerre palestino-israëllienne.

2) De l’autre côté les africains ont perdu pour très longtemps le droit de résider en Gaule le jour ou en 1962, ils ont dit à de pauvres boutiquiers, à de modestes artisants et travailleurs "La valise ou le cercueil"

J’ai apprécié quand votre mouvance s’est détaché du mouvement royaliste en 1870 pour prendre comme souverain la nation à la place du roi. Alain de Benoist a continué à nous attirer quand il a proné la lutte contre l’ultralibéralisme détructeur de notre culture , eclavagiste des immigrés et a supprimé des casseroles nazies en pronant le différentialisme "Chaque nationalisme est respectable, pourvu qu’il reste chez lui"

RAPPROCHONS-NOUS ! Moi de mon côté, j’ai stoppé un cortège C. G .T ; qui après une manif justifée, voulait empêcher l’expulsion d’un africain (venu pour baisser le coût du travail, le droit du travail et servir l’ulatralibéralisme, alors qu’il a une révolution anti-pillage de ses matière premières à mener chez lui). J’ai détourné la conversation et l’africain a pris son avion crieé à Delanoë "On a droit à des logements"

PUISSE HORTEFEUX MULTIPLIER PAR QUATRE LE DEBIT DE SA POMPE ASPIRANTE !

Les ultralibéraux commettent la même erreurs que les soviètiques lorsqu’ils négligèrent les nationalités. OUZBEK , TAJIK qui bien que crevant de faim, ont prioritairement demandé à recouvrer l’homogénité de leur nation , qui ,derrière la tradition familiale, donne un sens à la vie.

NOUS AVONS UN GRAND TRAVAIL A CACCOMPLIR ENSEMBLE, ne nous combattons pas dans un premier temps. Ne nous empêchez pas d’"abattre les ultralibréaux destructeurs de votre culture ancestrale. Car nous allons faire des grève contre la politiques anti-petites entreprises et anti-industrie française que Davos, par l’intermédiare de l’OMC et de la commission européenne impose à Sarkosy.

Même vous hommes de droite, reconnaissez l’abérance que par l’entente cachée et non concurrentuielle, les opérateurs téléphoniques , ont un prix de revient de 12 cm l’unité et qu’il vous la revendent 42 centimes d’une part et que d’autre part la grande distribution étrangle les producteurs de tomates 50 centimes le kilo pour nous la revendre 1 euro 50 dans le meilleurs des cas.

Et oui nous avons changé depuis que nous ne distinguions pas le petit patrons du gros !(de toute façon maintenant le petit et le gros obéissent à l’actionnaire)

(PAYSANS ET ARTISANS, VOILA LES HOMMES A PRENDRE POUR MODELE ET NON PLUS LE PROLETAIRE ATTENTISTE)

Certes nos idéaux (CGT et nationalistes) différèrent un peu, car nous voulons toujours donner la parole aux plus humbles,aux petits, aux sans grades comme vous dites, dans leur comité d’entreprise et dans leur quartier. Pour cela, il n’y a pas trente-six méthodes : être protectionnisme comme vous, démanteler les multinationles, les banques et les compagnies d’assurances, surtout étrangères, plafonner le prix des produits de première nécessité, en particulier les loyers). Alors que vous, on ne sait pas trop quelle suite plus ou moins tatalitaire vous nous réservez, c’est la dessus que vous devriez communiquer pour rassurer votre électorat. Sans faire du "Marine", car s’il faut ouvrir, il faut rester "gaulois".

Une fois que nous aurons ensemble mis le nez dans le caca aux ploutocrates comme en 2005 pour la constitution ultralibréle de L’Europe, faitte par le millionnaire Giscard, nous règlerons nos comptes d’hommes à hommes.

J’ESPERE QUE LES NATIONALISTES ME REPONDRONT ectorat. Sans faire du "Marine", car s’il faut ouvrir, il faut rester "gaulois".

Une fois que nous aurons ensemble mis le nez dans le caca aux ploutocrates comme en 2005 pour la constitution ultralibréle de L’Europe, faitte par le millionnaire Giscard, nous règlerons nos comptes d’hommes à hommes.

J’ESPERE QUE LES NATIONALISTES ME REPONDRONT

GAULOIS a dit…

Frères gaulois,

Il ne convient plus d'attaquer le système avec nos arguments classiques.

Je vous propose un nouvelle fenêtre de tir pour nous natios, qui nous fera progresser aux niveau argumentaire et nous permetttra de vaincre.
C'est très important car comme vous le savez , la conquête des esprits précède celle du pouvoir.

Nous allons gagner une grande partie de ce peuple qui a voté Non à la constitutiuon giscardienne.

C'est en effet vers eux qu'il faut regarder pour prendre le pouvoir, plutôt que de tapper depuis dix ans à la porte des partis bourgeois qui se pincent les narines en nous voyant.

"Le rôle des antifacistes dans ce pays est d'importer massivement une main d'oeuvre de culture différente voire conflictuelle avec la culture majoritaire de façon à

a) casser les solidarités à l'intérieur des salariés

b) trouver des salariés par exemple: femmes de ménages et des caissières à des salaires défiant toute concurrence afin de casser toute réfence à des minima sociaux et au code du travail

c) instaurer un climat général d'insécurité afin de favoriser les polices d'assurance

Les antifacistes, à travers Guy SORMAN et GLUXMANN Sont des agent de l'ultralibéralisme et de l'ultracapitalisme

Quant-à vous libéraux, je citerai Claude Levy Strauss, chaque peuple, le peuple amazonien comme le peuple Gaulois a au droit de sa culture et non à l'imposition de la culture mondialisée surtout féroce comme celle des pays émergents. Eleves de la mondialisation", agents de la pénétration mondialiste, que vous soyez ultralibéraux ou sociaux libéraux, les gens d'en bas ne peuvent manquer de vous demander des comptes (ou de vous faire monter sur des charettes, si vous voyez ce que je veux dire).

ALLEZ GAULE ! a dit…

Le Front doit sortir de son gettho

1°) frontistes : venez aux manifs anti-ultralibréalisme (par exemple contre le C. P. E.) : d’abord parceque Sarkosy vous a trompeé iuol en vous promettant une croissance à 2,3% elle ne sera au mieu qu’ à 1,7%

Donc vous allez morfler, de la main de celui pour lequel vous avez voté au deuxième tour.

alors que nous nous nous sommes abstenus.

2)Dans les syndicats, nous pouvons agir au source du mal.

Aimez vous vos paysages, vos villages, vos quartiers. Voulez-vous les voir transformer en foules

parlant toutes les langues du monde, sans souvenirs communs, tous esclaves (même vous) louant son travaail à la journée sans savoir de quoi demain sera fait ?

LE COMBAT NATIONALISTE EST DE PLUS EN PLUS INSEPARABLE DU COMBAT ALTERMONDAIALISTE.

(Mais ce sera note altermondialiste, come notre nationalisme n’est pas le nationalisme "united Color o Benetton", erreur de marine Le Pen, car nous voulons savoir qui nous sommes)

Qui fait venir les étrangers : les firmes !

*D’abord, en france parcequ’elle ont besoin de femmes de ménages et de caissière à 600 euros par mois alors que sinon, comme en suède elles seraient obligées de payer vos enfants au SMIG.

Le but est simple, détruire le droit du travil et tous nos acquis sociaux.

*En Afrique, parcequ’elles pillent leurs richesses naturelles, les plongeant dans une misère profonde qui les obligentr à venir brûler nos cités et à nous agresser dans le métro.

AFRICAINS QUI NOUS LISEZ, SACHEZ Qu4IL N’Y A QUE NOUS EN FRANCE QUI VOULONS VOUS LIBERER DES GRIFFES D4E CES FIRMES.

Certres le F. N. J. par exemple ne peut pas venir avec son eccuson, parceque des camarades peu scrupuleux promettent papiers et appartements à des femmes africaines illétrées qui ne connaissent ni les tenants ni le aboutissant des manifs pour crier "On veut des papiers, ont veut des logements" et faire nombre.

A la fin des manifs, on nous demande d’aller aider tel africain à ne pas être expulsé.

Et bien non, c’est à ce moment là que nous nous intervenons CGTistes-Frontistes, c’est facile, il suffit de crier "LE C.P.E. aux chiottes" et tout le monde oublie l’expulsable.

Je reproche a cet africain d’être un agent de l’ultralibéralisme.

Parceque cet africain a une mission bien claire à remplir.

*d’abord reconstruire une identité nationale autour d’une langue et d’une ethnie (et c’est même notre devoir à nous F.N., d’aider les gens qui veulent préserver leur identité dans tous les pays)

*ensuite se débarasser de toutes les firmes occidentales et maintenant asiatiques qui pillent son sous-sol (l’afrique pourrait être plus riche que nous, si elle n’était pas pillée, et si les richesse étaient bien réparties). Au lieu de cela cet africain vient faire l’esclave pour le compte de la finance internationale.Ce n’st pas une attitude d’homme, plutot mourrir que de servir l’esclavagiste !

Un peu de rigueur, un peu de discipline !

L’Asie du sud est s’en est bien sortie. Oui, mais ils avaient des nations eux.

Ce qui prouvent le rôle central de la NATION dans la réussite d’un peuple !

D’ailleurs qu’ont demandé les Oubzeks et les Tadjiks, quand la prison U.R. S. S. s’est fissurée. Pas de l’argent, pas du taravail, alors qu’oils avaient 40% de chômage. NOn nils on demander à ce qu’on remette tous les oubzeks ensembles, et tous les Tadjiks ensembles, pour recréer

DES NAATIONS HOMOGENES. Voit livre de Hélène Carrène d’Encausse :

"Le réveil des nationalités" 1990.

Preuve que nous FRONT NATIONAL, nous avons mis le doigt sur l’élément le plus fondamenal et le plus important de la politique, la NATION.

PAS DE PITIE POUR LES ALLIES DE LA FINANCE APPATRIDE !

Concernant nos camarades de la C.G.T. , moi personnellment, j’ai convaincu mes proches que la France ne peut pas être économiquement plus ouverte (par exemple, textiles) que ne le sont ses concurrents américains et chinois.

Il faut leur faire comprendre la nécessité du protectionnisme européen. La Belgique, et d’autres marcheront toujours avec nous.

Nous étions fondateurs, nous aurions pu pauser nos clauses dans les traités fondateurs et les autres en adhérant auraient été obligés de les suivre.

Nous aurions UNE FRANCE (ou UNE FRANCE/ALLEMAGNE) FORTE DANS UNE EUROPE FORTE

J’en reviens au Front. Oui nous allons renaître de nos cendres une fois de plus.

Pour cela il faut :

A] Garder et même renforcer nos fondamentaux car le besoin d’IDENTITE est plus fort que jamais.

B] Mais prendre de vitesse Besancenot ( car il n’y a plus que lui qui compte) sur le terrain altermondialiste :

a) reconduction immédiate de tous les étrangers en situation irrégulière

b) fortes amendes, saisie des biens, adjudication au profit de l’Etat de toutes les entreprises qui les embauchent

c) comme l’a dit Jean-Marie Le Pen, toute demande de regroupement familial doit aboutir, mais dans le pays d’origine

d) tout délit commis par un étranger en situation régulière doit aboutir à la reconsidération de sa situation. Si besoin, peine maximale mais avec proposition d’allègement si la personne

accepte de quitter définitivement le territoire.

e) protectionnisme européen (avec la Belgique et il y en a aura toujours deux ou trois qui nous suivroint, car notre prestige n’est pas encore tout à fait nul

f) aide fiscale maximale pour les petites entreprises, les gens qui se mettent à leur compte, les

professions libréales

g) ennnuis fiscaux maximums pour les multinaltionlaes , les fonds de pensions, les multinationales étrangères, les compagnies d’assurancees qui posèdent 45% de nos actions et de notre patrimoine immobilier ! Si cela ce n’est pas du néo-colonialisme ?

(je sais que cela va choquer les droitiers qttachés à l’économie traditionnelle, mais la situation est très grave et pour prendre le pouvoir il faut choisir le peuple plûtot que les partis bourgeois pour qui nous puons, et à la porte desquels nous frappons en vain depuis trente ans)

LE FRONT DOIT MONTRER QU’IL EST DU COTE DE CEUX QUI TRAVAILLENT POUR GAGNERR LEUR VIE et QU’IL EST CONTRE TOUS DEUX QUI VIVENT SUR LE DOS DES AUTRES (racquetteurs financiers, bailleurs (souvent compagnie d’assurance ) à loyers exorbitants, AASSISTES PROFESSIONNEL étrangers et français)

LE FRONT (AU MOINS DANS LA PHASE DE PRISE DE POUVOIR) DOIT MONTRER QU’IL N’EST PAS UN PARTIE "CAPITALISTE", le mot droite , associé par Sarko au capitalisme doit se faire discret. Même si bien évidemmment nous gardons nos valeurs de

*responsabilité

*"Si tu bosses beaucoup, t’as beaucoup, si tu fous rien , t’as rien"

*l’aide maximale aux petites entreprises, qui sont d’ailleurs notre pillier électoral et qu’il faut reconquérir en leur démontarnt point par point que Sarko a menti ne serait-ce que sur les 3% de croissance , et sur les expulsions qui sont une goutte d’eau 24 000 par rapport aux entrées 230 000 non européens de plus apar an.

IL SERONT JUGE AU RESULTAT.

UNE BELLE REVANCHE AUX MUNICIPALES !

Allez courage les gars et si on vous interroge à la Télé pour les grèves, dites bien que ces gens là ont le droit de grève, et qu’ils défendent l’intéret du service public. Imaginez un pays comme veut le faire Sarko, sans service public,. Même si je vous concède qu’il faudrait parfois mettre un coup de pied au cul aux fonctionnaires. Mais ils sont très ma géré. Il n’y a apas de directeur des ressoyureces humaines. On fait tout pour qu’ils vous mécontentent, pour que vous demandiez

leur élimination. Non ce qu’il faut faire c’est les faire bien traviller, à coup de coup de pied au cul s’il le faut.

AUX Etats unis, il n’y a pas de services public s ou presque, mais c’est un pays ou on reconnait le traavil et le mérite surtout dans le centre oeust. Si tu bosses et si vaux qu’leque chose tu aur vite etes mille dollars par mois.

Ici on a les inconvégnat sdu système ultarlibéral, dès que tu baisse en persforamnce on tre vire eyt on a les inconvéngent d’"unsystème conservateur tenue par de vielles familles qui ne veulent rien partager. Ca fait que t’a beau être bosseur et doué, on te laissera jamais accéder si t’as pas de piston.

Alors au moins soit un vrai libéralisme basé sur le mlérite (et arrêtons les ententes entre Orange, Bouyghes et Cégétel, qui vous revendent 42 centimes d’euros une unité qui leur reviens 12 ecntimes), alors que si on laissait des particulires s’installer, votre unité téléphonique tomberait à 27 centimes

ou alors un système de la deuxième chance, social, celui que nous avons connu pendant les trente glorieuses ou celui qui s’est cassé la gueule à le droit de se relere.

MAIS PLUS D’UNE SOCIETE OU ON A LES INCONVEGNENTS DES DEUX SYSTEMES !

Pour les plaintes dans les grèves du métro, laissons les plaintes aux dames à fourrure, qui passent leur après-midi le petit doigt en l’ai à vivre sur notre travail, que nous haïssons tous ici.

Anonyme a dit…

Le projet de permettre la libre immigration est DEMENT, STUPIDE , ABSURDE, vue l’énorme pauvreté et les difficultés dans lesquelles se débattent une majorité de gens d’ici français ou non, de toute origine, peu importe.

Le bon sens populaire est clair : pour balayer la rue, balaye devant ta porte!

Donnons du travail d’abord à tous ceux qui sont ici (sans aucune distinction d’origine, car JE NE SUIS PAS RACISTE), en obligeant les entreprises à réorganiser les plans de charges de façon à rendre certains emplois moins pénibles, en augmentant les salaires des emplois dont, soit disant, personne ne veut,
avant de faire venir de la main d’oeuvre étrangère qui soit sera chômeuse elle-même, soit occupera l’emploi de quelqu’un d’ici, (de toute origine, je m’en moque, JE NE SUIS PAS RACISTE).

Avec 12 millions de personnes déjà dans une situation intollérable en France, le devoir d’un pays est de s’occuper d’abord de ses membres dans de grandes difficultés (dont les jeunes des cités, dont les étrangers déjà présents), avant d’avoir recours à la main d’oeuvre étrangère.

C’est comme si dans une famille dont le fils peinait à l’école, les parents passaient leurs soirées à aider le fils du voisin !

Je suis dans un emploi aidé avec 900 euros par mois, et il y en a des millions comme moi. Je compte à l’euro près, j’hésite à prendre un café dans un bar. Je n'admets pas l'argument justifiant l'immigration par la surconsommation en France.

Quant à l'argument justifiant l'immigration par le pillage des pays pauvres, je réponds que ce pillage ne me profite nullement.
Ce sont des gens comme Attali (voire ses dernières propositions de la Commision Attali), Lamy (président de l’OMC) et Stass-Khan(président du FMI) : trois socialistes qui pillent ces pays pauvres. Avec l’aide des ultralibréaux évidemment.

Et ce sont uniquement les gens comme moi qui doivent partager le peu que l’on a avec tous ces gens que l'on nous envoie des pays du Sud, car ceux qui décident de l’immigration vivent à l’abri dans des getthos de riches.

Alors cela suffit de se faire culpabiliser notamment par un parti socialiste qui de 1981 à 1986, de 1988 à 1992 puis de 1998 à 2002 a envoyé les armées françaises soutenir des dictatures afin de continuer à piller les richesses des habitants de ces pays (par l’intermédiare de Total et consort), malheureux qui s’ils pouvaient garder leurs richesses, pourraient enfin battir une vie paisible chez eux !

Que celui qui participe aux collectifs anti-expulsion, réponde franchement: prendrait-il chez lui, à ses frais, juqu’à ce qu’elle trouve du travail une famille d'immigrés et d’autre part, chercherait-il du travail pour un ou deux immigrés clandestins ?

Si oui, alors il n’es pas censé mais peut-être est-il respectable! Si c’est non, alors c’est dans ma cité qu'il l’envoie, pour que j'ai peur à chaque fois que j'emprunte mon hall et ce militant anti-expulsion n'est pas honnête. Car on ne fais pas payer ses cadeaux avec le bien des autres!

Arrêtez l’hypocrise, il faut parler vrai maintenant !

Et que l'on ne m'accuse pas d'être un extrémiste. Je dis ce que je pense sans excès, je ne souhaite aucune discrimination.